CHERCHER >>
 

   
 
La santé / Impacts / Effets retardés
Perturbations endocriniennes

L’hypothèse qu’une exposition à certains pesticides possédant la capacité d’imiter l’action des hormones, on parle de perturbateurs endocriniens, puisse être responsable de divers effets néfastes, a généré beaucoup d’intérêt au cours des dernières années.

 

De façon plus précise, on discute surtout à l'heure actuelle de la possibilité qu'une exposition, y compris in utero, à des substances possédant des propriétés oestrogéniques, puisse être à l'origine d'une grande variété d'effets adverses tels les cancers du sein, de la prostate et des testicules, des atteintes de la fonction reproductrice chez l'homme, des malformations de l’appareil génital masculin, des problèmes de fertilité...

Jusqu'à présent, bien que l'hypothèse soit plausible d'un point de vue biologique, il n'existe pas de preuve irréfutable que l'exposition environnementale aux perturbateurs endocriniens, tels que certains pesticides,  puisse être à l'origine de désordres de la reproduction chez l'homme.