CHERCHER >>
 

   
 
> Organisation
Organisation du plan

Le Premier Ministre a confié au directeur général de la santé, auprès duquel est placé un fonctionnaire de haut niveau du ministère chargé de l’agriculture, la coordination du plan d’action. Il coordonne sa mise en œuvre et en rend compte aux ministres concernés et au Premier Ministre, auquel il remet chaque année un rapport d’exécution, pouvant si nécessaire proposer des inflexions au plan. Il élabore les outils de suivi des actions nationales et locales et publie régulièrement un état d’avancement.

 

Il agit en étroite relation avec les deux préfets et le chargé de mission local. Il préside un comité de pilotage national (CPN), composé des représentants des ministères, et auquel sont associés les établissements publics impliqués dans le plan.
Les groupes régionaux GREPP et GREPHY ont vu leur rôle renforcé : élargis à l’ensemble des parties prenantes, ils seront consultés sur les orientations, la mise en œuvre et le suivi du plan.

 

La société civile sera tenue régulièrement informée de l’avancée des travaux de recherche, aura accès aux résultats des études et des contrôles faits sur les différents milieux. Les solutions de gestion proposées seront soumises à concertation publique dans le cadre de groupes de discussion.

 


Le chargé de mission interrégional, placé auprès des préfets de Guadeloupe et de Martinique, veille à la cohérence des actions de communication et des programmes de prévention des risques et recueille les informations utiles à l’évaluation de l’état d’avancement du plan d’action.

 

 

En savoir plus :

Plan d'action Chlordécone 2008-2010 


Télécharger la lettre de mission du directeur général de la santé

 

Télécharger la lettre de mission du fonctionnaire du Ministère de l'agriculture

 

Télécharger la lettre de mission du chargé de mission interrégional

 

 

Consulter les communiqués de presse :

Direction Générale de la Santé, 11 juin 2008