CHERCHER >>
 

   
 
Glossaire / définitions
N-S

N

 

Niveau d’application acceptable pour l’opérateur (NEAO ou AOEL) : Il désigne la quantité maximum de substance active á laquelle l'opérateur peut être exposé quotidiennement, sans effet dangereux pour sa santé. Plus connu sous l’acronyme AOEL (Acceptable Operator Exposure Level). Il est exprimé en milligrammes de substance active par kilogrammes de poids corporel et par jour. Il est calculé á partir d'une dose sans effet observé (DSE) et d'un facteur de sécurité (FS). La DSE choisie pour le calcul est issue de l'étude la plus appropriée sur une espèce animale sensible et représentative. Le facteur de sécurité tient compte de la variabilité intra et inter-espèce et de la nature des effets de la substance.

 
NOAEL, Dose sans effet nocif observé (DSENO) : dose la plus élevée ne produisant aucun effet nocif observable au cours d'une étude de toxicité. L'acronyme généralement utilisé (NOAEL) est tiré de l'anglais «No Observed Adverse Effect Level».
NOEL, Dose sans effet observé (DSE ou NOEL) : pour une espèce donnée, la DSE (Dose Sans Effet observé) pour un lot d'animaux de laboratoire soumis á l’essai pendant une période déterminée (de 1 mois à 2 ans), est la quantité maximale de substance dont l'absorption quotidienne n’entraîne aucun effet sur les animaux testés. Le terme anglais équivalent á la DSE est NOEL : No Observed Effect Level. La DSE est exprimée soit en milligrammes de substance active par kilogrammes de poids corporel de l'animal testé et par jour soit en milligrammes de substance par kilogramme de nourriture (ppm) lorsqu’il s’agit s'agit d' une concentration alimentaire.

 

 O


Organismes nuisibles : Un organisme nuisible est défini comme toute espèce, souche ou biotype de végétal, d’animal ou d’agent pathogène nuisible pour les végétaux ou produits végétaux. Les végétaux sont des plantes vivantes et parties de plantes vivantes, y compris les semences et le matériel génétique. Les produits végétaux sont des produits non manufacturés d’origine végétale (y compris les grains) ainsi que les produits manufacturés qui, étant donné leur nature ou celle de leur transformation, peuvent constituer un risque d’introduction ou de dissémination des organismes nuisibles.

 

 P


Pesticides : Les pesticides (étymologiquement « tueurs de fléaux ») sont des produits obtenus le plus souvent par synthèse chimique, dont les propriétés toxiques permettent de lutter contre les organismes nuisibles. D’un point de vue réglementaire, on distingue les pesticides utilisés principalement pour la protection des végétaux que l’on appelle produits phyto-pharmaceutiques (Directive 91/414/CEE) ou plus communément produits phytosanitaires, les produits biocides (Définis dans la directive 98/8/CE), et les antiparasitaires à usage humain et vétérinaire (Directives 2004/27/CE et 2004/28/CE).

 
Photolyse : clivage d’une ou de plusieurs liaisons d’une entité moléculaire consécutive à une absorption de lumière ou tout processus photochimique dans lequel une tel clivage joue un rôle essentiel.

 
Phytoprotecteur : substances ou préparations ajoutées à un produit phytopharmaceutique pour annihiler ou réduire les effets phytotoxiques du produit phytopharmaceutique sur certaines plantes.


Polluants Organiques Persistants (POPs) : substances chimiques qui possèdent certaines propriétés toxiques et qui, contrairement à d'autres polluants, résistent à la dégradation, ce qui les rend particulièrement nuisibles pour l’homme et l'environnement. Les POP se bioaccumulent dans les organismes vivants, sont propagés par l'air, par l'eau et par les espèces migrantes et s'accumulent dans les écosystèmes terrestres et aquatiques (Décision 2006/507/CE du Conseil du 14 octobre 2004 relative à la conclusion, au nom de la Communauté européenne, de la convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants).

 
Produit phytosanitaire ou phytopharmaceutique (également appelé spécialité phytosanitaire ou phytopharmaceutique) : préparations contenant une ou plusieurs substances actives, présentées sous la forme dans laquelle elles sont livrées à l'utilisateur. Les produits phytosanitaires sont destinés à protéger les végétaux ou les produits végétaux contre tous les organismes nuisibles ou à prévenir leur action, exercer une action sur les processus vitaux des végétaux (à l’exception des substances nutritives), assurer la conservation des produits végétaux, détruire les végétaux indésirables ou détruire les parties de végétaux, freiner ou prévenir une croissance indésirable des végétaux.

Produits antiparasitaires : Ils comprennent les rodenticides utilisés pour lutter contre les souris, les rats ou autres rongeurs, les avicides pour lutter contre les oiseaux, les molluscicides utilisés pour lutter contre les mollusques, les piscicides utilisés pour lutter contre les poissons; les insecticides, acaricides et produits utilisés pour lutter contre les autres arthropodes, les répulsifs et appâts.

Produits de protection : Ils comprennent les produits de protection utilisés à l'intérieur des conteneurs, les produits de protection pour les pellicules, les produits de protection du bois, les produits de protection des fibres, du cuir, du caoutchouc et des matériaux polymérisés, les produits de protection des ouvrages de maçonnerie, les produits de protection des liquides utilisés dans les systèmes de refroidissement et de fabrication, les produits antimoisissures, les produits de protection des fluides utilisés dans la transformation des métaux .

 

 R


Résidus de pesticides : une ou plusieurs substances présentes dans ou sur des végétaux ou produits d'origine végétale, des produits comestibles d'origine animale, ou ailleurs dans l'environnement, et constituant le reliquat de l'emploi d'un produit phytopharmaceutique, y compris leurs métabolites et produits issus de la dégradation ou de la réaction.

 
Ruissellement : phénomène physique d'écoulement non organisé de l'eau sur un bassin-versant suite à des chutes de pluies. La force du ruissellement dépend d'une combinaison de paramètre multiples : l'intensité des précipitations, la valeur de la pente, la densité de la couverture végétale, les activités humaines...

 
Spécialité commerciale (ou préparation) : mélanges, ou solutions composées de deux ou plusieurs substances, dont au moins une substance active, destinés à être utilisés comme produits phytopharmaceutiques.

 

S

 
Substances actives : substances ou micro-organismes, y compris les virus, exerçant une action générale ou spécifique sur les organismes nuisibles ou sur les végétaux, parties de végétaux ou produits végétaux.

 
Synergiste : substances ou préparations qui peuvent renforcer l’activité de la ou des substances actives présentes dans un produit phytopharmaceutique, Les effets de l’association de la substance active et du synergiste sont supérieurs à la somme des effets individuels de chacun des composants.

 
Systémique : qualifie une substance capable après pénétration dans la plante de migrer à l’intérieur de celle-ci.